logo

Comment savoir si son chauffe-eau est en fin de vie ?

Le confort des personnes vivant dans votre maison est considérablement influencé par un certain nombre de facteurs, dont le chauffe-eau. Il s’agit, en fait, de la partie la plus importante du système qui fournit l’eau chaude. La question qui se pose est donc la suivante : quelle est la durée de vie typique d’un chauffe-eau et quand doit-il être remplacé ?

Quelle est sa durée de vie ?

Pour commencer, vous devez connaître la durée de vie de votre appareil. Celle-ci diffère en fonction du modèle, de la marque et, surtout, de la qualité. Vérifiez combien de temps la garantie couvre non seulement le réservoir, mais aussi le thermostat. Un produit de moins bonne qualité sera généralement garanti pour une durée plus courte. Il existe des chauffe-eau qui peuvent survivre pendant dix, quinze ans, voire plus.

Les signes du vieillissement

Quelques indicateurs ne trompent pas. Certains individus observeront que l’eau n’est plus aussi chaude qu’avant ou que la réserve d’eau chaude s’épuise plus rapidement qu’auparavant. Voici une liste des signes les plus courants indiquant qu’un chauffe-eau commence à présenter des symptômes d’usure :

La température de l’eau est plus basse

Si l’eau est plus froide, les performances seront moins bonnes. Dans la plupart des cas, le problème peut être attribué à un dysfonctionnement du thermostat. Cela peut également se produire lorsque la résistance du chauffe-eau est mal réglée.

La présence de rouille

La rouille est une indication qu’il y a peut-être une fissure quelque part, alors gardez l’œil ouvert ! En effet, il se peut que la fuite ait commencé progressivement et qu’elle se soit accumulée à cet endroit. Vous avez donc tout intérêt à le remplacer avant qu’une cassure ne se développe et provoque des dégâts des eaux. La rouille peut développer un trou dans le récipient, qui permettra à l’eau de s’échapper.

De l’humidité sur l’appareil

La présence évidente d’humidité sur la paroi extérieure de votre appareil est un autre indice à ne pas manquer. La présence de cette humidité peut donc indiquer la présence d’un trou dans votre cuve.

De ce fait, des gouttelettes vont commencer à se développer au fond de votre ballon sous l’effet de la chaleur et de l’accumulation d’eau à cet endroit. Dans cette situation, il est important de surveiller de près tout signe de fuite.

Une consommation plus importante

Autre phénomène étrange et source d’inquiétude : la consommation excessive d’énergie. Vous trouvez que votre facture énergétique mensuelle est de plus en plus élevée ? Vous devez vérifier chacun de vos appareils de chauffage.

La teinte de l’eau a changé

C’est sans doute l’indicateur le plus évident, et c’est aussi celui qui suscite le plus d’inquiétude. L’eau qui sort de votre robinet n’est plus claire, mais légèrement trouble. Cela indique que quelque chose ne va pas.

Conclusion

Il s’avère impératif de prendre certaines décisions afin de réduire le risque que votre chauffe-eau tombe en panne. Par exemple, le fait de contrôler la qualité de l’eau réellement utilisée permet de choisir un équipement approprié. Il est possible que vous soyez transféré vers un équipement hybride qui utilise la technologie Anti-Corrosion Integral. De ce fait, ils peuvent être utilisés avec n’importe quel type d’eau. La longévité accrue de ces équipements est l’un des avantages apportés par cette avancée technologique. D’autres types de chauffe-eau utilisent une résistance en stéatite qui est logée à l’intérieur d’un boîtier ou d’un manchon pour une protection supplémentaire.

Rédacteur

Andreas

Rédacteur

Radiateur, comment calculer sa puissance ?

Si vous souhaitez une température ambiante, comme vous l’aimez dans chaque pièce de la maison, il est conseillé d’avoir un radiateur. Il est important que