logo

Climatisation : comment réaliser des économies d’énergie ?

L’arrivée de la chaleur nous pousse à avoir besoin de climatisation. Si celle-ci permet un confort thermique indéniable, elle peut cependant représenter une consommation non négligeable d’énergie… et donc des coûts d’électricité élevés, ainsi qu’une empreinte carbone qu’il est pourtant possible de réduire.

Comment faire pour diminuer sa consommation d’énergie sans renoncer à la climatisation et pouvoir passer un été serein ? Découvrons-le ensemble.

Disposer du type de climatisation le plus adapté à son espace

Il n’existe non pas un mais plusieurs types de climatisation. C’est notamment ce qui va faire que le tarif climatisation 100m2 ne va pas être le même selon que vous avez opté pour du monosplit, du multisplit, de la climatisation centralisée ou une pompe à chaleur.

Certains équipements permettent de réduire l’énergie consommée pour refroidir votre intérieur, sans pour autant nuire à l’efficacité thermique. C’est par exemple le cas de l’inverter. Celui-ci assure une stabilité thermique de la zone à rafraîchir, mais pas seulement. L’inverter permet de baisser la puissance du compresseur du climatiseur, sans pour autant l’arrêter totalement. Or, ce sont les redémarrages du climatiseur qui génèrent justement des pics de consommation. Une clim équipée d’un inverter permet de limiter ce phénomène, ce qui représente concrètement environ 30 % d’économie d’énergie.

Un entretien annuel indispensable

Tout système de climatisation doit faire l’objet d’un entretien et d’un nettoyage réguliers. Nous vous conseillons de vous adresser au professionnel ayant procédé à la pose de la climatisation pour réaliser cet entretien. Il connaîtra déjà l’installation et disposera à la fois du savoir-faire et des outils adaptés pour vérifier le bon fonctionnement du climatiseur, réparer les éventuelles défaillances et le nettoyer en profondeur.
Une climatisation bien entretenue garde son efficacité, ce qui vous évitera de devoir en abuser pour un même résultat. A contrario, une climatisation pas entretenue va être moins performante, plus énergivore et même mauvaise pour votre système respiratoire.

Il est donc impératif de procéder à un entretien une fois par an, et recommandé de changer les filtres de votre climatisation environ tous les six mois, selon votre utilisation et l’emplacement du système. Si vous n’avez pas encore de climatisation chez vous, sachez qu’il existe aussi des modèles disposant de témoins lumineux vous permettant de vous rappeler quand changer de filtre s’avère nécessaire.

Adopter de bonnes pratiques au quotidien

De nombreuses personnes vont avoir tendance à éteindre la climatisation lorsqu’elles s’absentent sur une courte durée. Cependant, la climatisation n’est pas comme une lampe qu’il faut éteindre une fois que l’on quitte une pièce. Comme évoqué précédemment, le fait pour une climatisation de se remettre en marche va entraîner un pic de consommation. Aussi, mieux vaut laisser cette climatisation allumée, mais avec un souffle plus léger, et à une température un peu plus élevée.

Pour réaliser des économies d’énergie tout en pouvant utiliser la climatisation, pensez par exemple à croiser ou fermer vos volets lorsque le soleil est de sortie. Limiter l’arrivée des rayons du soleil en intérieur vous permettra de limiter la hausse de température à l’intérieur, et vous n’aurez pas à sur-utiliser votre climatiseur, ce qui contribuera également à en prolonger la durée de vie.

Rédacteur

Andreas

Rédacteur

Tout savoir sur le parquet stratifié

Choisir un sol dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation n’est pas toujours une tâche aisée. Il existe en effet de nombreux matériaux pour