logo

Que devez-vous savoir de la poutre IPN ?

Certains éléments peuvent constituer un obstacle à vos travaux de réaménagement. Par exemple, un mur porteur peut s’opposer entre vous et vos travaux d’agrandissement d’espace. Dans un tel cas, il faut nécessairement avoir recours à une poutre IPN pour remplacer le mur à casser. Cette poutre est d’une grande importance, en vue des charges qu’elle supporte et de son utilisation.

Définition d’une poutre IPN

Encore appelée poutrelle en I à ailes inclinées laminées à chaud, la poutre IPN est destinée à supporter de lourdes charges. À cet effet, elle est fabriquée en métal et possède une forme I. Elle peut être utilisée dans différentes positions, en horizontale et en verticale. De par sa position d’installation, la poutre peut convenablement recevoir les charges et autres masses. Son utilisation est très prisée dans les chantiers de construction, mais aussi de rénovation.

Afin de remplir pleinement son rôle, la poutre IPN respecte des caractéristiques très précises. En termes de hauteur, elle se situe entre 80 et 600 mm. Sur le marché, les hauteurs standards sont IPN 80, 100 et 200. Elles représentent les modèles régulièrement utilisés sur les chantiers.

Sa principale utilité et d’éviter les effondrements en remplacement à un mur porteur cassé. Ainsi, elle permet de renforcer une cloison pour éviter son déséquilibre. Ensuite, avant d’ouvrir un mur porteur, il faut impérativement mettre en place une poutre IPN pour soutenir le mur qui va tomber. Enfin, la poutre IPN est très utile quand il s’agit de soutenir un plancher. Sa hauteur et rigidité permettent de supporter correctement le poids du plancher, quelles que soient les situations.

Le prix d’un IPN évalué au mètre carré

Généralement, la poutre IPN est disponible à partir de 10 euros le mètre carré. Cependant, les travaux de maçonnerie ont un coût non négligeable. Ils sont évalués en termes d’heure de travail, soit 40 à 50 euros par heure. Outre les honoraires du maçon, le prix d’achat de l’IPN est relatif au type du matériau, mais aussi de six principaux éléments. Au nombre de ces derniers, vous l’épaisseur, le poids de l’IPN, le poids de la charge, les grandeurs réelles et la résistance du matériau.

Ainsi, avec un budget de 10 à 65 euros, vous pouvez disposer d’un IPN en acier pour davantage de résistance et moins de rouille. Ce type de matériau garantir également une longévité impressionnante et régulièrement utilisée pour l’exécution des travaux. Il existe aussi, les types d’IPN en inox, aluminium, verre, bois, fer… Ils sont respectivement disponibles de 30 à 350 euros, 250 à 600 euros, 100 à 400 euros, 5 à 25 euros, 15 euros et 100 à 300 euros. Le coût est relatif aux caractéristiques et atouts principaux des matériaux de fabrication.

La mise en place d’une poutre IPN par un professionnel

Au vu du poids et des autres caractéristiques de l’IPN, il est important que tous les ouvriers et artisans y fassent attention. Avant le début d’un chantier qui demandera l’installation d’un mur porteur, faites appel à un professionnel pour mieux manipuler le matériau en question. Sans l’intervention d’un connaisseur et personne expérimentée, vous risquez de ne pas vous en sortir.

Rédacteur

Andreas

Rédacteur

Radiateur, comment calculer sa puissance ?

Si vous souhaitez une température ambiante, comme vous l’aimez dans chaque pièce de la maison, il est conseillé d’avoir un radiateur. Il est important que

Que devez-vous savoir de la poutre IPN ?

Certains éléments peuvent constituer un obstacle à vos travaux de réaménagement. Par exemple, un mur porteur peut s’opposer entre vous et vos travaux d’agrandissement d’espace.